postit
Réseau CPC Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Canard PC cadre_recherche
par la redac par 23 mars 2010 - 08h40
illustration

En bande dessinée, il est bon de lire autre chose que du « Zip- Pfffffiiiiiou-Paf-Paf-Smack-Rourou ». Je traduis pour les non-initiés : Superman enfile son costume, s'envole vers le lieu d'une quelconque félonie, gifle énergiquement le vilain, embrasse goulûment une jeune ingénue se pâmant devant son énorme c....ape. Ah oui, j'oubliais le « Rourou »: ce sera, à votre guise, un supplément de lyrisme et de romantisme grâce à la tourterelle présente dans la scène du baiser ou bien le cri de dépit de tous les acheteurs couillonnés dans les grandes largeurs par une énième resucée d'un schéma usé jusqu'à la trame.

Il est donc bon, disais-je, de lire autre chose. Et c'est vraiment quelque chose de différent qu'offre Gaza 1956 : En marge de l'histoire.

 

Les plus malins auront déjà deviné le cadre et la période où se passe l'action de ce pavé de 425 pages. Joe Sacco s'intéresse en effet à deux tragédies ayant frappés les villes de Khan Younis et Rafah en novembre 1956 : 275 civils palestiniens massacrés par l'armée israélienne. Sacco, fort de sa formation de journaliste et de l' expérience acquise grâce à Palestine dont l'intégrale vient de paraître chez Rackham, décide d'enquêter un peu plus sur ces deux évènements, à priori anodins et déjà quasiment oubliés par l'Histoire. Il consulte donc les archives de Tsahal et celles de l'ONU mais devant le peu d'informations décide d'aller voir les survivants ou les descendants des victimes.

Mais il n'est pas dupe, il sait que les cinquante années passées altèrent les mémoires et que la haine plantée au cœur des réfugiés (pour rependre l'expression de l'un d'eux) va biaiser les informations récoltées. Et il va donc multiplier les sources, les croiser, pointer les contradictions présentes. Un travail de recherche passionnant à suivre, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Et à partir de ce matériel, il va opérer une reconstitution minutieuse du déroulement de ces terribles journées.

 

Car le dessin de Sacco est monstrueux. Dans tous les sens du terme. Impressionnant techniquement avec un pointillisme exemplaire, se rapprochant d'un Crumb ou d'un Moebius, voire de graveurs du XIX° comme Doré. La trame est fine-je le soupçonne d'avoir coupé un Rotring en dix-, le trait quasi photographique mais pourtant terriblement vivant. Et ce qu'il représente est monstrueux : les scènes de tabassage, d'assassinats font froid dans le dos.

Mais Sacco ne s'est pas arrêté à 1956. Il décrit aussi le quotidien dans la bande de Gaza entre 2002 et 2003 et c'est pas forcément joli à voir. Loin des reportages vus au JT à chaque attentat, on est transporté dans cette atmosphère délétère, où les maisons sont rasées comme si de rien n'était, où les résistants apparaissent épuisés, lassés d'une lutte qu'ils savent inégale et sans fin, où les gamins ne comprennent pas l' intérêt de se pencher sur un truc aussi vieux que 1956...Pas de passé, pas de futur et un présent inexistant...

Le seul reproche que je ferais à Sacco, c'est de n'avoir donné la parole qu'aux seules victimes, ou presque. Les Israéliens ne sont que peu présents dans ce livre, sauf pour détruire des habitations. Mais attention : Sacco se garde bien de souffler sur les cendres de cette haine et ne fait que montrer les sentiments des Palestiniens, sans jamais prendre parti. Je vous serais d'ailleurs reconnaissants d'éviter les commentaires politiques, le livre n'en faisant pas.

Un livre coup de poing, passionnant et instructif, compréhensible aisément pour le profane et assez complet pour satisfaire le connaisseur (une vingtaines de pages à la fin de l'album, comprenant les sources et des transcriptions d'interview). Une œuvre forte, glaçante mais terriblement humaine et une véritable leçon de journalisme total. Les 30 premières planches sont visibles ici.

Suite à un "léger" problème, les commentaires sont fermés. Si vous avez des questions SUR ET UNIQUEMENT SUR la BD, contactez moi par MP, je me ferai une joie d'y répondre.

Joe Sacco, Gaza 1956 : en marge de l'histoire, Futuropolis, 425 pages, 29€.

 


Commentaires (41)
» Aller au forum
ERISS il y a 4 ans
ERISS
Il renoue avec sa première BD journalistique, "Palestine", en 2 volumes. J'ai celle sur "Gorazde", 228 pages de BD noir&blanc en 2 parties/tômes, organisée en chapitres/historiettes de 10pages.
lire la suite
umar il y a 4 ans
umar
Alalaaa pourquoi nous emmerder avec le conflit israelo-palestinien ici ? Quand je veux lire de la propagande propal ou pro israelienne, j'ouvre la presse et j'ai mon quota. Quand je viens sur canardpc, c'est avant tout pour le jeux video, pas pour me prendre la tete sur ce conflit, d'autant que l'ouvrage en question est ultra partisan. Parler de "journalisme" pour qualifier l'auteur et l'ouvrage, faut etre un peu aveuglé sois-même. Ce n'est pas du" journalisme" comme vous dites, mais de l'idéologie propal dégoulinante. Laissez ça à la presse spécialisée, et ne dégoutez pas vos lecteurs qui n'ont pas envi de partager vos idéologies politiques gauchardes merci.
lire la suite
kilfou il y a 4 ans
kilfou
Heureusement que j'avais demandé "pas de commentaires politiques." :|
lire la suite
umar il y a 4 ans
umar
Vous mettez à la une un ouvrage engagé politiquement, vous espérez quoi ? Moi non plus j'ai pas envie de parler politique ici, et encore moins du conflit israelo - palestinien, mais difficile de rester silencieux avec des ouvrages si orientés.
lire la suite
znokiss il y a 4 ans
znokiss
umarMoi non plus j'ai pas envie de parler politique ici, et encore moins du conflit israelo - palestinien, mais difficile de rester silencieux avec des ouvrages si orientés.
Alors taggle. Il est évident que Kilfou n'est pas un franc maçon tentant de corrompre des canards, bordayl. Il parle d'une BD dont le dessin a l'air super bien foutu et qui est ancrée dans l'Histoire. Certes, le sujet est un peu chaud, il l'indique et prévient de ne pas s'énerver avec la politique. Ce que tu fais direct, or non, on s'en fout du débat, y'a un topic pour ça. Chier, quoi. Je parie que ça va partir en live sur 4 pages, maintenant. Bon, sinon kilfou, je trouve excellent ce truc de balancer le lien avec les premieres pages de l'album dans tes niouzes. Parce qu'avec ton avis, souvent très alléchant, on se fait en plus une idée sur l'ambiance. Seul inconvénient : ça coute cher...
lire la suite
ERISS il y a 4 ans
ERISS
umar l'ouvrage en question est ultra partisan. Ce n'est pas du "journalisme" comme vous dites, mais de l'idéologie propal dégoulinante. un ouvrage engagé politiquement, si orienté.
Pas du journalisme?: Qu'est-ce qui est faux dedans? Que manque-t-il pour équilibrer pour qu'il ne soit pas orienté? Ton avis aurait pu être intéressant s'il avait été argumenté. Il aurait peut-être pu nous éclairer à propos du "scénario" de la BD.
lire la suite
NazerMatt il y a 4 ans
NazerMatt
"Quand je viens sur canardpc, c'est avant tout pour le jeux video, pas pour me prendre la tete sur ce conflit, d'autant que l'ouvrage en question est ultra partisan."
Tous les canards ne sont pas inscrit à la rubrique 10-15 ans de jv.com (dont nous tairons le nom). Une news comme ça, ça change, c'est frais et c'est donc bienvenu. C'est vraiment effrayant de voir à quel point les gens sont hargneux, et peuvent parler pour ne rien dire quand on touche un petit peu à un sujet politique. Faut t'ouvrir au monde mon vieux, y'a pas que les NPC dans la vie. Si tu n'aimes pas le post, tu fermes ton navigateur, et c'est tout:(. Pas besoin d'attaquer en justice Kilfou, hein. Je pense au contraire que l'article est dans "l'esprit Canard". Et ici, ça ne se résume pas à 'cule un mouton. En tout cas, le trait de crayon de Joe Sacco est très fouillé et correspond bien à la période historique. Le style N&B est saisissant, le contexte est fertile à la réflexion. Bref, ça m'a tout l'air d'être une réussite. A essayer prochainement.
pas envi de partager vos idéologies politiques gauchardes merci.
Réflexion constructive et adaptée par excellence, mais manquant d'originalité, désolé. ouaiouai
lire la suite
deeeg il y a 4 ans
deeeg
N'ai pas du tout envie de ce genre de lecture en ce moment (plutôt du Zwimm, schuiiiii, bang, plaf...), mais le trait et la mise en ombre... Ouchaa quel travail superbe!!... (vrai que ça fait songer à du Crumb parfois)
lire la suite
Mémoriser | oublié ? | Pas de login ? Inscrivez vous
En kiosque